Fermer

septembre 22, 2021

Les fintechs et les startups du commerce électronique en tête de la liste des meilleures startups 2021 au Mexique4 minutes de lecture



Cet article a été traduit de notre édition espagnole.

Les opinions exprimées par les contributeurs de Entrepreneur sont les leurs.

Vous lisez Entrepreneur United States, une franchise internationale d'Entrepreneur Media.

Après près d'un an et demi depuis le début de la pandémie, qui a apporté divers défis et des changements importants au secteur économique du pays, certaines startups mexicaines se sont démarquées pour se réinventer et s'adapter au nouveau panorama du monde du travail et, surtout pour leur croissance, leur engagement et leur attraction de talents. Dans ce contexte, LinkedIn, le plus grand réseau professionnel au monde, présente pour la troisième année consécutive au Mexique sa liste des Top Startups qui, cette année, est dirigée par Fintechs et jeunes entreprises de commerce électronique qui ont aidé les Mexicains à s'adapter à une nouvelle réalité.

Pexels

Face à un scénario dans lequel les consommateurs ont cherché à exercer chacune de leurs activités économiques à travers des dispositifs à distance, le commerce électronique et les secteurs des services financiers ont connu un boom accéléré, ouvrant ainsi la voie à la croissance d'entreprises cherchant à satisfaire les besoins des personnes avec des offres innovantes qui dépassent les limites de la distanciation sociale.

Au Mexique, les Fintechs continuent d'enregistrer des chiffres sans précédent, même avec les obstacles de la pandémie, reflétés par des investissements qui ont dépassé 700 millions de dollars l'année dernière, ce qui est dû au besoin croissant des utilisateurs de pouvoir gérer leurs activités financières à distance. D'autre part, le commerce électronique a connu une croissance énorme, en fait, selon le cabinet d'études eMarketer, en 2020, plus de 10,8 millions de consommateurs ont effectué leur premier achat en ligne en Amérique latine, et au Mexique, cela s'est traduit par un expansion de plus de 300 % dans deux entreprises de commerce électronique sur trois.

Photo : Courtesy LinkedIn

Compte tenu de la croissance de ses employés, de l'engagement mutuel entre l'entreprise et eux, de l'intérêt manifesté par les offres d'emploi publiées et de l'attraction des meilleurs candidats, les 10 plus en vue les entreprises émergentes au Mexique, en 2021, sont :

  1. Kavak.com . Site spécialisé dans l'achat et la vente de voitures.
  2. Jüsto . Entreprise dédiée au service de supermarché en ligne.
  3. Bitso. Plateforme pour les transactions de crypto-monnaie.
  4. Crédit . Entreprise qui propose des alternatives de crédit aux PME.
  5. Minu . Plateforme de services financiers.
  6. Homie.mx . Société dédiée à la location de biens immobiliers.
  7. Clara . Plateforme de gestion des dépenses professionnelles.
  8. Cocoa Paycard . Société axée sur les comptes financiers numériques.
  9. Nous chargeons . Entreprise de services logistiques.
  10. Un trois . Service de recharge téléphonique en ligne.

"Les startups de la liste de cette année sont un exemple clair de la façon dont, malgré les obstacles de la pandémie, les entreprises mexicaines continuent de faire preuve de résilience en évoluant et en s'adaptant aux nouveaux scénarios du monde d'aujourd'hui. travail », a déclaré Rafael Kato, rédacteur en chef de LinkedIn Latin America News. « Le but de telles listes est d'inspirer les millions d'entreprises au Mexique à se développer et d'être une ressource utile pour les professionnels qui souhaitent passer à l'étape suivante de leur carrière en travaillant dans une startup », a-t-il conclu.

Comment ça se passe. le classement effectué ?

La méthodologie Top Startups est basée sur l'analyse des données réalisée par l'équipe éditoriale de LinkedIn. De janvier à juillet 2020, ils ont évalué le comportement de plus de 700 millions de membres sur LinkedIn en se concentrant sur quatre domaines principaux : la croissance des employés, l'engagement de l'entreprise avec ses employés, l'intérêt pour les postes vacants et l'attraction. des meilleurs candidats. Pour être éligibles, ces entreprises doivent avoir sept ans ou moins, avoir au moins 50 employés, être privées et être basées au Mexique.

Une start-up est considérée comme une entreprise indépendante, et non comme une filiale actuelle ou ancienne d'une autre. entreprise – et propriété privée, de 50 employés ou plus, fondée il y a sept ans ou moins, basée dans le pays dans lequel elle apparaît. Les cabinets de recrutement, les groupes de réflexion, les organisations à but non lucratif, les accélérateurs, les organismes philanthropiques, les sociétés de capital-risque et les agences d'État sont exclus. Les startups qui ont licencié 20 % ou plus de leurs effectifs entre le 1er juin 2020 et le 20 juin 2021, date à laquelle la méthodologie a été appliquée, ne le sont pas non plus.




Source link

0 Partages