Fermer

avril 18, 2018

Alors que les Behemoths de Retail meurent, ces 4 détaillants renaissent de leurs cendres7 minutes de lecture



Ces marques offrent de l'espoir à d'autres qui cherchent à faire partie du renouveau de la brique et du mortier. Voici ce que vous pouvez apprendre d'eux.


7 min de lecture

Les opinions exprimées par les entrepreneurs sont les leurs.


On ne peut nier que 2017 a été une mauvaise année pour de nombreux grands détaillants, avec des sociétés comme Sears, Gymboree, Payless, RadioShack et Foot Locker qui ont déposé leur bilan ou fermé des magasins complètement

. À ne pas faire pour l'ouverture et l'exploitation d'un magasin de détail prospère

Les pertes se sont poursuivies en 2018: En mars, Toys "R" Us a annoncé qu'elle était en train de fermer et de vendre tous ses magasins aux États-Unis. 19659007] Et ces malheurs financiers n'ont pas été inattendus: les années d'endettement, les changements dans les habitudes de consommation et l'incapacité à orienter les fonds de commerce traditionnels vers les plateformes de commerce électronique sont les principaux responsables des analystes et des dépôts judiciaires. (Sans oublier les Amazones et Wal-Mart du monde, qui offrent les mêmes produits à des prix plus bas.)

Comment les détaillants d'aujourd'hui peuvent-ils rivaliser? La vérité est qu'ils ne peuvent pas – à moins qu'ils ne soient prêts à s'adapter à l'évolution rapide du paysage de la vente au détail. Et il y a des détaillants qui peuvent le faire. Considérez les quatre détaillants et marques suivants qui ont appris comment naviguer dans le champ de mines et en récoltent maintenant les avantages:

B8ta

(Nombre estimé d'employés: 11 à 50 ; revenus estimés: ] 19,5 millions $ US )

Le démarrage de la technologie b8ta revitalise le commerce de détail avec sa gamme de magasins (neuf et comptant), qui donnent aux acheteurs une occasion d'essayer un tableau

Contrairement à d'autres détaillants, la société ne perçoit aucun des bénéfices – elle gagne plutôt de l'argent en louant de l'espace aux fabricants de produits sur une base mensuelle. Ici, les données informent chaque décision, avec un inventaire en constante évolution, basé sur les performances passées du produit et l'intérêt des utilisateurs. Ces idées sont ensuite partagées avec les fabricants de produits, qui utilisent ces informations pour évaluer leurs efforts de marketing et améliorer la R & D.

Last but not least, les magasins de b8ta sont beaux (Evidence? B8ta a récemment remporté le Store of le prix de l'année à la 47e édition annuelle des prix!)

Principaux faits saillants: Le modèle d'essai-avant-achat de B8ta n'est pas nouveau, mais la façon dont il aborde l'analytique l'est certainement. En surveillant tous les niveaux de données des magasins, de l'exécution en magasin aux ventes, les détaillants modernes peuvent rester au courant des tendances changeantes des consommateurs et s'assurer que leurs activités ne deviennent pas désuètes.

Related: Comment les détaillants prospèrent Supposons la mort de leur industrie

Glossaire

(Estimation du nombre d'employés: 11 à 50 ; revenus estimés: $ 86.4 millions US )

Bien qu'elle ait ouvert son premier espace de vente il y a moins de deux ans, Glossier la marque de beauté tournée vers le blog d'Emily Weiss est devenue la référence de l'industrie cosmétique. Une grande raison est son approche non-sens à prendre la complication de maquillage et de soins de la peau.

Les salles d'exposition Glossier sont des réalisations artistiques étonnantes. Certains semblent avoir été sortis d'un épisode de Twin Peaks et sont presque des espaces habitables ( Entrepreneur a rapporté quelqu'un a déjà commandé une livraison de pizza De plus, tout comme leur emballage de produits – un emballage à bulles rose orné d'autocollants ressemblant à des emoji – les magasins Glossier sont parfaits pour Instagram et Snapchat (que la startup exploite régulièrement, de sorte que ses outils d'analyse de données peuvent La marque ajuste alors ses lignes de produits en conséquence.)

En dépit d'avoir seulement deux endroits physiques, Glossier s'associe fréquemment, avec des endroits comme la crème glacée Morgenstern et Momofuku Milk Bar à New York, comme ainsi que Rhea's Café à San Francisco, pour accueillir des pop-ups. C'est un mouvement qui maintient les gens à revenir, à la fois en ligne et en magasin. (Fait amusant: le vaisseau amiral de la marque a plus de ventes par pied carré que votre Apple Store moyen.)

Key emporting: Vous n'avez pas besoin de 1000 emplacements pour faire une impression durable. Glossier tire parti de sa présence sur les médias sociaux pour tester et promouvoir de nouveaux produits, puis utilise ses salles d'exposition, ses pop-ups et ses magasins pour développer davantage ce public en les transformant en destinations incontournables. Un œil créatif pour les détails peut aller très loin, surtout lorsque les concurrents sont plus préoccupés par les ventes que les expériences.

GREATS

(Nombre estimatif d'employés: 11 à 50; estimation des recettes: ] 13 millions $ US )

Un esprit similaire dans la sphère du démarrage de détail à Glossier, GREATS a repensé la brique et le mortier et en utilisant une approche stratégique des médias sociaux. Son objectif: s'introduire dans l'un des marchés les plus compétitifs: sneakers.

L'entreprise de chaussures a investi trois ans dans la conception de ses produits et sa chaîne d'approvisionnement et a expérimenté en ligne. Il a également investi dans son expérience en magasin – avec un Venice, Californie, showroom un spectacle à voir. Les partenariats étaient une autre chose que la marque avait, et a, en tête; son passage avec Nordstrom a abouti à une chaussure de vente numéro un.

Maintenant, la société de chaussures est prête à affronter les grands, avec son premier magasin à New York devrait ouvrir près d'Adidas et Nike le 20 avril.

Key emport: Sneakerheads sont principalement en ligne ces jours-ci, mais des études récentes montrent que beaucoup de ces consommateurs – qui viennent en grande partie des générations millénaires et génération Z – – préfèrent faire du shopping dans les magasins. Donnez-leur une raison de visiter, et il ne sera pas difficile de rivaliser avec le commerce électronique.

Cinq ci-dessous

(Nombre estimatif d'employés: 1001 à 5000; revenus estimés: 194 $

Le détaillant américain abordable Five Below a monté l'engouement de spinner de fidget aux bénéfices énormes l'année dernière et ne montrant aucun signe de ralentissement en 2018. Une grande partie de cela a A propos de sa capacité à apporter l'expérience de «chasse au trésor» popularisée par des marques comme TJX et Burlington Stores sur le marché des jeunes. C'est un objectif que d'autres détaillants à rabais ont jusqu'ici été incapables d'exécuter correctement.

Un magasin Five Five Below est divisé en différents «mondes» – y compris Room, Sports Tech, et Style – qui sont facilement explorés. Ce qui se passe dans d'autres magasins, les parents visitant Five Below ne semblent pas déranger si leurs enfants parcourent les allées.Chaque raison peut être que chaque produit est répertorié pour moins de 5 $ et une analyse récente par KeyBanc a révélé que les produits de la marque étaient 53 pour cent Points clés à retenir:

Key emporting: De nombreux magasins à prix réduits ont enregistré des chiffres records au cours des dernières années, mais aucun ne réussit mieux à transformer les consommateurs en clients ambitieux que Five Below. une histoire pour chaque section de votre stoe et groupant des marchandises au-delà des classifications habituelles.

Connexe: Pourquoi Warren Buffet pourrait être erroné au sujet du détail

Dans l'ensemble, comme ces quatre forwa Les entreprises innovantes, il y a encore quelques détaillants qui défient les chances et trouvent le succès dans ce qu'on appelle «l'apocalypse au détail». Leur secret? En se concentrant sur l'expérience en magasin et en utilisant une approche axée sur les données pour le faire.

Ces détaillants émergents ont tiré les leçons des erreurs de leurs grands prédécesseurs en mettant l'accent sur l'expérience client. Ils offrent de l'espoir aux autres qui cherchent à faire partie du renouveau de la brique et du mortier.




Source link

0 Partages