Fermer

octobre 21, 2021

Trois futures mises à jour Oracle EPM que les administrateurs doivent connaître4 minutes de lecture



Les clients Oracle EPM doivent se préparer à plusieurs modifications à venir pour novembre 2021. Ces modifications sont mentionnées dans la section Actions et considérations importantes de la documentation de la mise à jour d'octobre. La documentation peut être trouvée ici. Bien que les mises à jour mises en évidence dans cet article ne soient pas de nature critique, les administrateurs et les utilisateurs expérimentés doivent en être conscients afin d'éviter tout conflit potentiel.

Les tableaux de bord/infolets ne peuvent plus être la page par défaut

Avec la mise à jour du mois prochain (21.11), la possibilité d'utiliser des tableaux de bord ou des infolets comme page par défaut pour les services Oracle EPM. Selon la déclaration d'Oracle, ce changement est destiné à offrir une expérience utilisateur améliorée. Nous recommandons aux administrateurs d'applications d'informer leurs utilisateurs de ce changement à venir afin de répondre à toutes les questions sur la façon d'accéder aux tableaux de bord/infolets depuis la page d'accueil.

 

Les logos et les images d'URL d'arrière-plan doivent être sécurisés

La possibilité de personnaliser l'apparence d'une application est devenue une fonctionnalité standard dans le monde d'aujourd'hui. Des aspects tels que les couleurs, la mise en page et les logos peuvent améliorer la convivialité pour les utilisateurs de l'ensemble de l'organisation. Oracle le comprend et améliore continuellement les capacités de personnalisation à travers les offres cloud. L'une de ces améliorations à venir en novembre est que seules les URL sécurisées seront autorisées comme logos et images d'arrière-plan. Si vous n'êtes pas familier avec ces paramètres, consultez la page Apparence de vos applications pour connaître les options de ces paramètres.

Capacités de copie de version restreintes/sécurisées

Oracle - Guide to Oracle Cloud : 5 étapes pour assurer une migration réussie vers le cloud

Au cours des dernières années, nous avons vu Oracle accorder une importance accrue aux commentaires des clients. Qu'il s'agisse d'augmenter les capacités des applications EPM, d'améliorer les performances, d'améliorer les fonctionnalités existantes, etc. Oracle souhaite connaître les clients et interagir avec eux. Et ce changement est le reflet direct de cet effort. La fonctionnalité « Copier la version » dans la planification, la consolidation et la clôture financières et la déclaration fiscale a causé des maux de tête à de nombreux clients en raison du fait qu'elle est disponible pour les utilisateurs finaux. Cela a entraîné des problèmes de données involontaires pour certains clients. Et si l'on y réfléchit, la copie de grands ensembles de données est généralement (et dans de nombreuses institutions une exigence) d'un administrateur uniquement. Par conséquent, la mise à jour du mois prochain limitera cette fonctionnalité aux administrateurs.

 

BONUS :

Vous trouverez ci-dessous quelques annonces à venir qui méritent une "mention honorable".

CONSOLIDATION ET FERMETURE FINANCIÈRE

Dans le futur (date exacte inconnue), les modifications suivantes seront appliquées aux journaux de consolidation :

  • Les actions Soumettre, Publier et Dépublier nécessiteront qu'un utilisateur disposer d'un accès en écriture au membre DataSource.
  • Les actions d'approbation et de rejet nécessitent que l'utilisateur dispose d'un accès en lecture ou en écriture aux membres de la dimension Source de données utilisés dans les journaux.

RENTABILITÉ ET GESTION DES COTS

La purge des journaux de tâches historiques est une tâche de bonne pratique qui existe depuis des décennies. Ce changement à venir pour PCM n'est donc pas surprenant. À partir de novembre, seules les 10 000 offres d'emploi les plus récentes seront conservées dans l'application. La fenêtre de maintenance quotidienne supprimera tous les travaux au-delà de ce nombre chaque jour. Naturellement, certaines organisations peuvent avoir l'obligation de conserver les informations sur les emplois au-delà de ce seuil. Nous suggérons que ces administrateurs commencent à télécharger la bibliothèque de tâches de manière récurrente pour s'assurer qu'ils disposent de ces informations facilement.

À propos de l'auteur

Steve Bogner est chef de projet au sein de la pratique Corporate Performance Management de Perficient. Il est expérimenté dans la direction des implémentations dans la suite Oracle EPM, à la fois des solutions cloud et sur site.

En savoir plus sur cet auteur




Source link

0 Partages