Fermer

août 25, 2021

La Corée du Sud vise à mettre fin à la domination d'Apple et de Google sur les commissions2 minutes de lecture




La Corée du Sud est sur le point d'adopter un amendement historique à une loi qui pourrait forcer Apple et Google à abandonner leur emprise sur la perception des commissions des développeurs.

Bien qu'il y ait eu de nombreuses discussions autour de ces deux sociétés ayant ]trop de contrôle sur les frais perçus sur les achats intégrés dans leurs magasins d'applications, c'est la première fois qu'un pays prend une mesure définitive pour enrayer cela.

Selon Reuters, un parlementaire sud-coréen commission a déjà voté en faveur de l'amendement ce matin. Le parlement pourrait voter aujourd'hui.

Apple et Google facturent tous deux des frais de 30 % aux développeurs d'applications pour les achats intégrés. Cependant, au cours de la dernière année, ils ont réduit ces frais à 15 % pour des revenus inférieurs à 1 million de dollars .

Les deux sociétés pensent que leurs méthodes d'achat via l'application offrent un cadre solide et sûr aux développeurs. pour gagner de l'argent et éviter la fraude.

En réponse à la nouvelle modification des règles de la Corée du Sud, Apple a déclaré que cette étape pourrait être dangereuse pour les utilisateurs en termes de confidentialité :

Cette étape mettra en danger les utilisateurs qui achètent des biens numériques auprès d'autres sources. de fraude, compromettent la protection de leur vie privée, compliquent la gestion de leurs achats. 7,3 milliards de dollars) à ce jour.

En comparaison, les ventes du Google Play Store sont plus élevées ; Le Korea Times a noté que ce chiffre avait atteint la barre des 5 000 milliards de KRW (4,3 milliards de dollars) l'année dernière. et la domination de Google sur les systèmes de paiement intégrés dans leurs boutiques d'applications.

Outre les gouvernements, des entreprises comme Epic Games et Spotify ont critiqué les commissions injustes sur les applications.

Saviez-vous nous avons un bulletin d'information sur la technologie grand public ? Il s'appelle Plugged In – et vous pouvez vous y abonner ici .




Source link

0 Partages