Fermer

septembre 27, 2020

Défis actuels de la performance des actifs4 minutes de lecture



Partie 1 d'une série en trois parties

Lorsque Horst a commencé son travail de technicien de machines dans une usine de fabrication il y a 20 ans, la gestion des actifs était très différente de ce qu'elle en a aujourd'hui. Ayant gravi les échelons de carrière pour devenir gestionnaire d'actifs, Horst a créé un environnement de maintenance moderne qui s'attaque à de nombreux problèmes majeurs auxquels sont confrontées les entreprises manufacturières allemandes.

Horst n'a plus à faire une visite quotidienne de l'usine pour noter des problèmes de machine en panne ou vérifier les dates de maintenance. Au lieu de cela, Horst utilise un logiciel de gestion d'actifs qui lui fournit une vue d'ensemble constante de tous les actifs, directement depuis son bureau. Chaque actif est représenté numériquement par son jumeau numérique et peut être surveillé en permanence via un écran visuel.

En collectant en permanence des données pertinentes, les appareils désignés enrichissent automatiquement le jumeau numérique d’un actif d’informations sur ses performances et son état actuels. Les algorithmes d'analyse de données peuvent utiliser ces informations pour générer un ensemble d'indicateurs de performance clés pertinents tout au long du cycle de vie de chaque actif.

Pour Horst, il est essentiel de toujours être préparé à toute panne éventuelle de la machine. Par conséquent, il est particulièrement intéressé à connaître le temps moyen avant défaillance d'un actif (MTTF) ou le temps moyen entre les défaillances (MTBF), ainsi que la fréquence de ces incidents.

Connaître les défaillances particulières et la fréquence à laquelle elles se produisent généralement avec certaines actifs, aide Horst à classer les problèmes de machine en modes de défaillance courants et à comprendre quand une défaillance est susceptible de se produire. Il l'aide également à regrouper ses actifs dans certaines catégories de risques en fonction de la fréquence, de la gravité et de la façon dont les défaillances détectables se produisent avec un actif. L'ensemble de ce processus s'appelle Failure Mode Analytics – une analyse importante pour la gestion stratégique des actifs qui est fortement activée par la capacité de surveiller les performances de chaque actif.

Deux autres indicateurs de performance clés importants sont pertinents une fois qu'une défaillance prévue se produit: le temps moyen de réparation (MTTR ) et les temps d'arrêt moyens. En tant que principales mesures de la disponibilité des machines, ces KPI sont supposés être relativement faibles pour permettre un niveau maximal de continuité de production.

Suivant les principes du lean management, Horst est constamment engagé à mettre en place des mesures appropriées pour réduire le temps d'un la machine est en panne pour réparation. Dans ce contexte, les coûts de panne respectifs jouent également un rôle significatif dans la gestion des performances des actifs.

Enfin, et surtout, les performances globales d'un actif peuvent être évaluées dans le KPI de l'efficacité globale de l'équipement. Ce KPI indique le pourcentage de temps pendant lequel un actif ne produit que des pièces de bonne qualité (qualité) aussi rapidement que possible (performances) sans temps d'arrêt (disponibilité). La combinaison des aspects de qualité, de performance et de disponibilité fait de cette mesure un outil très puissant pour Horst pour évaluer ses actifs et acquérir des connaissances basées sur des données sur la productivité globale de son usine.

La variété des différents indicateurs de performance clés permet d'avoir continuellement , un aperçu en temps réel de tous les actifs et de leurs performances. Pour Horst, qui a toujours besoin d’avoir un aperçu approfondi de l’état actuel de ses actifs, cela facilite vraiment la vie. Plus important encore, le logiciel de performance des actifs lui fournit une base fiable pour la prise de décision.

Alors que dans le passé, la plupart des décisions étaient prises en fonction de l'intuition, aujourd'hui le jumeau numérique et ses KPI servent de source pour faire des diagnostics de machine et déterminer les routines de maintenance des actifs. De plus, les KPI standardisés permettent des comparaisons entre plusieurs groupes d'actifs ou entre différentes usines. Cela rend les processus plus transparents et plus fiables, aidant ainsi Horst à réaliser le meilleur fonctionnement possible des actifs.

En activant les technologies pour l'usine intelligente, les entreprises réalisent Mission Unstoppable : faire de la gestion des installations un processus transparent , processus gérable.




Source link

0 Partages